Sylvie Tellier

Née le 28 mai 1978 à Nantes, Sylvie, titulaire d’une maîtrise de droit des affaires, préparait le concours d’entrée à l’école d’avocats lorsqu’elle a remporté le concours Miss France. C’est à Mulhouse le 8 décembre 2001, que Sylvie est élue Miss France 2002 devant 12 millions de téléspectateurs.

En 2005, elle signe un livre interviews réalisées sur Geneviève de Fontenay « Sans Compromis » et intègre la même année la Société Miss France avant d’en reprendre la direction générale en janvier 2007. Sylvie est aujourd’hui le visage de l’Organisation Miss France. Grâce à la mise en place d’une équipe dynamique, elle fait prendre un virage de modernité au concours. L’émission Miss France devient alors un rendez vous incontournable avec des audiences records chaque année. Ses apparitions médiatiques et sur le terrain l’amènent à cumuler les rôles de garante des valeurs et de grande sœur d’une nouvelle génération de Miss France, qu’elle accompagne également dans leur reconversion professionnelle. En sus de sa mission au sein de l’organisation Miss France, elle dirige aujourd’hui la Société Talent Lab, une agence composée de mannequins et célébrités notamment issues du concours Miss France.

Maman worldtrotteuse de deux enfants, Sylvie a toujours utilisé sa notoriété pour oeuvrer dans le domaine caritatif au service de causes qui lui tiennent à cœur, notamment celle des enfants malades. En 2008, elle réunit douze Miss France sous l’objectif de Peter Lindbergh en partenariat avec le magazine Vogue et Yves Saint Laurent au profit de la lutte contre la Leucodystrophie. Elle participe à de nombreuses émissions (Qui veut gagner des millions, Money Drop, A prendre ou à laisser…) et galas de charité en faveur de la recherche médicale. Elle n’hésite pas non plus a chausser ses baskets pour courrir le marathon de Paris ou à participer à une étape du Tour de France en ralliant ses protégées à la bonne cause.

En juillet 2015, l’idée de mettre en commun leur notoriété, leur énergie, et leurs précieux carnets d’adresses pour aider ceux et celles qui en ont le plus besoin s’impose à Sylvie comme une évidence. C’est la naissance des Bonnes Fées.

Partager ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+