Laétitia Bléger

laetitia-blegerFille et petite fille de vignerons, elle a grandi sur les terres alsaciennes du petit village de Saint-Hippolyte. Et si son père espère la voir entreprendre des études d’œnologie, Laétitia s’envole une année à Londres pour parfaire son anglais et se donner toutes les chances de s’offrir la liberté…

Comme Jacques Dutronc dans sa chanson, « Toute (s)a vie, (Laetitia) a rêvé d’être une hôtesse de l’air ». Pendant trois ans, elle parcourt le monde en tant qu’hôtesse de l’air avant d’atterrir dans le milieu des Miss en 2003.

Elue Miss France 2004, Laétitia renoue avec L’Alsace après son année de règne et décide de s’impliquer sur le domaine viticole familial (comme quoi papa avait raison d’y croire). Pendant près de deux ans, ils travaillent ensemble à l’élaboration d’un vin unique dont Laétitia fait la promotion avec fierté : le Précieux d’Alsace.

Après avoir pris des cours à l’école du vin, elle est repérée pour officier sur la chaîne Campagne TV. L’ex Miss prend les rênes d’une émission hebdomadaire sur la vigne et le vin. Un régal. Mais sans plus attendre, Laétitia reprend l’aviation (dans le privé) et profite d’avoir les pieds au sol pour se consacrer au mannequinat, à des cours d’acting et surtout à l’une de ses passions les plus dévorantes : les sports extrêmes ! Rallyes des Gazelles, raids aventures, courses automobiles, sports de glisse, plongée, trails…

Depuis peu, l’Alsacienne s’est à nouveau projetée grâce à Jacques Dutronc et rêve “de voir le bas d’en haut” et si elle osait, “d’avoir, d’avoir les fesses en l’air” car, un tantinet téméraire, elle vient de passer son diplôme de parachutisme et se sent désormais, encore plus libre que jamais…

Partager ce contenu :
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+